Accueil Mairie

Nous appelons la population à la vigilance car des cambriolages ont eu lieu dans notre commune et les communes avoisinantes.

Prochains rendez- vous à la salle communale :

Le repas des anciens aura lieu le dimanche 27 novembre 2016.

Le Noël des enfants aura lieu le dimanche 11 décembre 2016 à partir de 14 h 00. 

Retrouvez plus d'infos sur l'onglet LIENS



Secrétariat de Mairie
 
23 r Orgues, 90150 CUNELIERES
Tél. 03.84.23.30.36 Fax. 03.39.90.27.02

Ouverture au public : Mardi 16h00 à 18h00 et Mercredi 13h30 à 15h00

Courriel : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


Location de la salle communale

Convention 

Règlement


Le 8 mai, Roger Nicaise prend la pose pour nous devant la charrette dont il a fait don à la commune et qui a été rénovée par la section bricolage du comité des fêtes.

 

 


Début mai mise en place de miroir de carrefour, un au croisement entre la rue champ de la ville et la rue des orgues et l'autre à la sortie du lotissement favernot.

 

 


Mi-avril l'aire de jeux situé à côté du terrain de tennis est terminée et a été réceptionnée par la commune.

Son utilisation reste sous la responsabilité des parents.

Merci de lire le panneau d'information avant utilisation et de respecter les consignes.

 


Le 2 avril, c'était le premier Loto à la salle communal, les administrés étaient au rendez-vous !

Le 12 mars, nettoyage des sous bois à l'étang communal. La mairie avait loué un girobroyeur.

 

Le 8 février 2016 à l'occasion d'un conseil exceptionnel au sujet de la création éventuelle d'une commune nouvelle avec les villages voisins, nous avons eu la visite de Monsieur Cédric Perrin, sénateur et maire de Beaucourt.

Sénateur

 Sénateur

Sénateur

Sénateur


Le samedi 12 décembre c'était le noël des enfants à la salle communale:

Les enfants attendent que le spectacle commence :

 Les enfants attendent le début du spectacle

 Le spectacle de marionnettes se passe dans les étoiles...

Le specacle

Les enfants ont pris le goûter.

Mais que se passe t'il devant le sapin ?

Le sapin

Mais c'est le père Noël ! il donne des chocolats à chaque enfant et un petit mot réconfortant.

 Père Noël

 

MERCI père Noël 


Photo de groupe pour le repas des anciens dimanche 29 novembre.

 Repas des anciens le 29 nov. 2015

 


Pour la commémoration de la grande guerre 1914-1918 mercredi 11 novembre 2015 au monuments aux morts de Cunelières.

 

Monuments 11 novembre 2015 


Ce jeudi 4 juin, le carrefour RD11 / RD29 a été modifié et est équipé de "stop". Le "giratoire" a disparu.

Carrefour RD11/RD29

 


Le vendredi 29 mai 2015, c'est la fête des voisins dans plusieurs quartiers de Cunelières

Au début de la rue des Orgues

Fête des voisins

 

Au quartier Favernot

Fête des voisins

 

Au bout de la rue des Orgues

 

Fête des voisins

 


Le fleurissement du village en 3 étapes...

Tout d'abord, le 25 avril, mise en place des arbustes et plantes à massifs

 

Puis désherbage des massifs le 9 mai

 

Enfin plantation des fleurs le 16 mai

 

 

 


L'étang communal ayant été vidangé et remis en état, après les pluies diluviennes du vendredi 1er mai l'étang est à nouveau plein.

 

 

 


Le 21 mars 2015 c'est le nettoyage des fossés de la commune, un appel à tous a été fait dans le dernier bulletin et vous étiez au rendez-vous ! MERCI

 

 

Malheureusement la récolte fût bonne !

 

Une visite des travaux à l'étang pour finir la matinée

 


 

Dimanche 7 décembre c'est le Noël des enfants à la salle communale.

La fête débute par un spectacle de marionnettes

 

 

Les enfants sont ensuite invités à prendre le goûter jusqu'à l'arrivée du père Noël qui leur distribue des friandises.

La sculpture de ballons en forme de chien et autre épée à beaucoup de succès ...

 


 

Le fleurissement évalué ( L'Est Républicain - Nord Territoire / Me. 3 Septembre 2014 )


Fleurissement

Sur la route des villes et villages fleuris du département, le jury régional du label a fait récemment escale à Cunelières. Guidés par Alain Fabro, adjoint en charge de son embellissement, Françoise Boutet, Franck David et Laurent Moreau ont sillonné la commune, à la découverte de ses espaces verts harmonieux où massifs de pleine terre et vivaces sont en progression ; ils ont pu apprécier les améliorations apportées au cadre de vie, constatant notamment les importants travaux de sécurisation routière en cours.

Cultivé avec constance au fil des équipes communales successives, le fleurissement du village est récompensé depuis plus d'une dizaine d'années d'une première fleur au palmarès des villages fleuris.

Il profite désormais de l'expertise et du dynamisme créatif d'Alain Fabro, aux côtés du maire Henri Ostermann et du nouveau conseil municipal. Un adjoint aidé au quotidien par l'agent technique et paysagiste de formation, Julien Charles, sans oublier les habitants bénévoles qui s'investissent pour les plantations.

Ayant à coeur de préserver le cachet rural et le patrimoine de la commune, les projets ne manquent pas. Après la restauration du calvaire situé au croisement des deux départementales, une prochaine étape concernera ainsi la remise en eau du lavoir. « On sent beaucoup d'énergie ! » a conclu le jury.


© Le Pays, Vendredi le 03 Juin 2011

Cunelières La Déclaration des droits de l'Homme dans la mairie

 

La mairie aujourd'hui, après des travaux se montant à 360 000 euros. Photo Serge Prétat

La mairie de Cunelières, détruite par un incendie en 2088 a été refaiteen 2010 et inaugurée en avril dernier. Depuis la semaine dernière,le bâtiment disposede sa copie de la Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen.

La mairie de Cunelières, après son incendie, par la foudre, le 3 juillet 2008, est à nouveau opérationnelle depuis le 29 novembre dernier. Le maire Eric Hermann a accueilli la semaine dernière le député Damien Meslot qui n'avait pu assister à l'inauguration du 2 avril. Le député est venu offrir, ainsi qu'il l'avait promis, la Déclaration des droits de l'Homme et du Citoyen accompagnée d'un fac-similé de la Marseillaise.

La réhabilitation de la mairie n'a vraiment pas été un long fleuve tranquille. Eric Hermann a énuméré une impressionnante liste d'aléas de toutes sortes. Le permis de construire a été délivré en mars 2009. En septembre, le chantier a été ouvert après que la commission d'accessibilité ait donné les directives à suivre et que les appels d'offres aient été lancés et validés. Les travaux ont effectivement démarré en octobre 2009 par la dépose de la bâche de protection, mise en place après l'incendie. Un premier blocage a eu lieu car l'inspection du travail a estimé que la sécurité des ouvriers n'était pas assurée. Avec les intempéries de l'hiver, les travaux n'ont vraiment commencé qu'au printemps 2010.

La salle du rez-de-chaussée a retrouvé ses dimensions et le rideau qui la séparait a été remplacé par des portes repliables. L'office contigu à cette salle a été diminué mais le vitrage remplacé par des murs et des petites fenêtre. Un escalier extérieur a été installé pour la sécurité mais aussi pour un accès plus aisé et indépendant à cet office. La place gagnée et une extension ont donné le jour à un secrétariat vaste, bien éclairé et doté de placards de rangement sur la totalité d'un mur. Nadine Margaine, la secrétaire, travaille ainsi dans de bonnes conditions. Ce niveau du bâtiment est accessible aux personnes à mobilité réduite.

À l'étage le maire aura son bureau qui voisine avec une salle de travail et une salle d'archive.

Le sous-sol de l'ancien bâtiment ne sert plus à rien compte tenu des normes de sécurité, seul les garages sous les nouveaux locaux servent à remiser le matériel d'entretien et le véhicule communal. Des panneaux photovoltaïques ont été placés sur le toit où domine un nouveau clocheton recouvert de zinc mais qui ne renferme pas la cloche puisqu'elle a partiellement fondu lors de l'incendie.

Le bâtiment « à la disposition de tous les habitants » comme le souligne le maire est donc entièrement rénové.

Le montant des travaux, rénovation, extension et accès à tout public, est de l'ordre de 360 000 EUR hors taxes. La préfecture avait débloqué rapidement, dans le cadre de la dotation globale d'équipement, une enveloppe exceptionnelle de 45 000 EUR complétés en 2009 par 35 000 EUR supplémentaires. Le député a apporté une aide de 70 000 EUR. Seul un emprunt de 50 000 EUR a été nécessaire pour mener à bien cette vaste opération compte tenu du retour de TVA et du remboursement de l'assurance.

Serge Prétat

© L'Est Républicain, Mardi le 05 Avril 2011 / Couronne Belfortaine / Belfort


La mairie renaît de ses cendres

Un public ravi de fêter la renaissance d'un lieu symbolique.

Eric Hermann était fier de présenter un édifice totalement rénové

Radieux, Éric Hermann le maire de Cunelières, au moment d'accueillir samedi les officiels et les autochtones, pour l'inauguration de la mairie rénovée.

Il est vrai que l'édile vient de consacrer près de trois ans de son temps à la réfection de la bâtisse. Pour rappel, le bâtiment de 1860 brûle totalement le jeudi 3 juillet 2008 à trois heures, quelques instants après que la foudre ait frappé l'édifice. À l'époque un « baptême du feu », dixit la conseillère générale Anne-Marie Forcinal, dont se serait bien passé le nouvel élu sorti des urnes des récentes élections municipales.

Patiemment, le maire, les conseillers municipaux et des bénévoles vont dégager les gravats, puis vont se consacrer aux dossiers de reconstruction de l'ensemble. S'y ajoute, la collecte au tribunal et à la préfecture, des copies de tous les actes d'état-civil et administratifs. Aujourd'hui, la mairie a conservé son cachet original, bénéficiant de surcroît des normes d'accessibilité à tout public et même de panneaux photovoltaïques. Jouxte celle-ci, une nouvelle salle des fêtes dernier cri, le must pour les 289 habitants de ce charmant et paisible village où coule la rivière Saint-Nicolas.

Le secrétaire général de la préfecture Philippe Leraitre a rappelé l'importance de la mairie « maison commune de tous les citoyens et de tous les actes de la vie, lieu d'expression démocratique et de décisions structurantes ». Abondant dans le même sens alors que la réforme des collectivités s'annonce, Yves Ackermann a prôné le « maintien des élus de proximité pour garder la philosophie de pensée dans notre république ».

« Dorénavant, nous allons consacrer toute notre énergie pour améliorer la vie de nos concitoyens » a promis Éric Hermann, soulagé de passer à autre chose pour la seconde partie de son mandat. Un fait restera cependant gravé dans toutes les mémoires, lastatue de Marianne est ressortie intacte des gravats, symbole fort montrant que la république a encore de beaux jours devant elle.


 

© Le Pays, Jeudi le 29 Octobre 2009

 
Cunelières Les travaux de la mairie sont en bonne voie

 

Éric Hermann, maire de la localité, suit la rénovation et l'extension de sa mairie avec une attention toute particulière. Photo Dominique Lhomme

Partiellement détruite par un incendie dû à la foudre le 3 juillet 2008, la mairie de Cunelières va être refaite à neuf avec une extension permettant un accès tout public.

Le 3 juillet 2008, l'incendie de la mairie de Cunelières avait détruit la toiture et les bureaux. La commune de Montreux-Château a alors proposé au maire Éric Hermann deux bureaux vides au premier étage de sa mairie. « Dans un premier temps, nous nous sommes attachés à reconstituer nos archives, explique Éric Hermann. Et principalement l'état-civil. »

Depuis l'incendie, les experts des assurances ont fait leur travail, le contre-expert nommé par la municipalité tombant vite d'accord avec son collègue, l'indemnisation est intervenue rapidement. Les divers appels d'offre (architecte et entreprises) ont pris un certain temps et le chantier de rénovation s'est ouvert le 12 septembre.

400 000 euros

« Nous en profitons pour améliorer le bâtiment, confie le maire. Ainsi, l'accueil qui était au premier étage sera au rez-de-chaussée et accessible à tous. Pour cela, nous construisons une extension du bâtiment. »

Les travaux, au total, avoisineront les 300 000EUR, car la rénovation a réservé des surprises comme le plomb contenu dans les murs et qu'il faut enlever, ou la pose d'un panneau photovoltaïque sur le toit et les 400 000EUR avec les honoraires d'architecte, les assurances, les sondages, les expertises. La commune, pour les travaux supplémentaires, a bénéficié d'une subvention de l'État et d'une aide obtenue par le député Damien Meslot.

Aujourd'hui, les fondations de l'extension sont réalisées, l'accès depuis le parking également, les échafaudages sont posés, maçons et charpentiers vont pouvoir intervenir, le souhait du maire étant de mettre le bâtiment hors d'eau avant l'hiver. La mairie devrait être opérationnelle en juillet 2010. En attendant, le secrétariat de mairie est ouvert le mardi de 16 h à 18 h 30 et le jeudi, de 10 h à 13 h 30. « Avec ce coup dur, il est vrai que nous avons du mal à mener à bien d'autres projets, indique Éric Hermann. Car ce que l'on dépense pour la mairie, on ne pourra le dépenser ailleurs. »

Dominique Lhomme

Les automobilistes qui traversent ce village de 269 habitants roulent vraiment trop vite. C'est le sentiment du maire et également de la gendarmerie qui effectue à toute heure de la journée des contrôles de vitesse, comme c'était le cas hier, en fin d'après-midi.

Et les contrevenants sont nombreux. Pourtant, la rue principale du village n'est pas prioritaire et comporte de nombreuses priorités à droite,ce qui, normalement, devrait déjà faire ralentir les conducteurs pressés.


© Le Pays, Dimanche le 31 Aout 2008
Droits de reproduction et de diffusion réservés

Territoire de Belfort Cunelières, un village sans mairie

 
Depuis l’incendie de la mairie de Cunelières, la secrétaire et le maire tiennent leurs permanences à l’hôtel de ville du village voisin. Photos François Torelli

Près de deux mois après l’incendie qui a ravagé la mairie de Cunelières (Territoire de Belfort), le maire et la secrétaire ont installé leur bureau dans la commune voisine.

« Mairie de Cunelières, bonjour ! » Derrière son ordinateur et son téléphone, Martine Guillaume, secrétaire de mairie de Cunelières (Territoire de Belfort) répond aux habitants du village comme elle le fait depuis de nombreuses années. Même numéro de téléphone, mêmes horaires, même accueil enjoué. Sauf que, depuis près de deux mois, elle n’a plus de bureau.

Dans un an

Le 3 juillet dernier, à 3 h du matin, l’hôtel de ville a été frappé par la foudre. Le bâtiment, âgé de 130 ans, s’est aussitôt embrasé. Malgré l’intervention d’une quarantaine de pompiers, les deux étages supérieurs et le clocher ont été entièrement détruits. Le matériel de la mairie et les archives municipales sont également partis en fumée.Passé le choc, le maire a dû trouver un moyen de gérer les affaires courantes. Dépôts de permis de construire, travaux engagés lors du précédent mandat… Il a pour cela pu compter sur l’aide de plusieurs administrés et collectivités. « Le jour même de l’incendie, de nombreuses municipalités nous ont proposé leur aide, c’est important de les remercier », insiste-t-il.L’hôtel de ville de la commune voisine, Montreux-Château, pouvant dégager immédiatement deux pièces, il s’y est installé le temps de tout reconstruire. Faire photocopier les délibérations archivées en préfecture, les registres d’état civil stockés aux archives départementales, racheter tout le matériel, des chaises aux sceaux… sans compter, bien sûr, la reconstruction de la mairie.Deux mois après l’incendie, les experts commencent tout juste à livrer leurs premières estimations des dégâts. Il faudra ensuite choisir le nouvel aménagement du bâtiment : si le maire souhaite une façade conforme à l’originale, il voudrait également profiter des travaux pour adapter l’intérieur aux futures normes. « Le secrétariat devra être accessible à tout public en 2015, explique-t-il. Ça veut dire les personnes handicapées, les personnes âgées… » Au final, la solution d’appoint qui consiste à tenir les permanences à Montreux-Château devrait durer au moins un an.


F.T.
 

 
 

 Vendredi 04 Juillet 2008, © L'Est Républicain

Cunelières : la mairie détruite par la foudre

à 3 h, dans la nuit de mercredi à jeudi, la foudre s'est abattue sur le clocher de la mairie de Cunelières, près de Montreux-Château. Un incendie a entièrement détruit le bâtiment de 1847, mais l'extension, plus récente, a pu être préservée. L'ensemble des documents administratifs (actes de naissance et de mariage, permis de construire...) a été détruits. Les différents services de l'état ont proposé leur aide au maire de cette petite commune.

 

Photo Christine DUMAS

 

 

 

En C'est dans l'Aire